George Kordahi. Présentateur TV vedette sur MBC1

George Kordahi. Présentateur TV vedette sur MBC1

« Je remercie les téléspectateurs algériens pour leur fidélité... »

Georges Kordahi, le présentateur de la chaîne satellitaire arabe MBC1 est de retour avec son show Men Sayarbah El Million (Qui veut gagner des millions), après une année d’absence.

- Vous amorcez un retour fracassant, après une année d’absence du show Men Sayarbah El Million (Qui veut gagner des millions), apparemment en forme...
- Oui ! (rires). Inch’allah ! Je l’espère, vraiment !
- Votre émission de jeu culturel et de divertissement Men Sayarbah El Million que vous avez animée pendant neuf ans revient avec un relookage et autres changements...
- Il y a une sorte de renouveau et renouvellement dans le fond et la forme du programme. Parmi ces changements, on a supprimé la question de rapidité, qui était un obstacle pour les participants. Maintenant, le candidat entre directement quand, je l’appelle. Il est assuré de s’asseoir sur le siège du « millionnaire ». Il n’y a plus le questionnaire de 15 items, maintenant, c’est 12 questions, le candidat fixe au début de la compétition la somme qu’ il espère atteindre.
- Une nouveauté, le conseiller « joker »...
- Toujours en matière de changement, on a convié des personnalités crédibles, des hommes de culture assistant le candidat qui sollicitera l’un d’eux, une fois, c’est-à-dire que le candidat à les trois traditionnels outils adjuvants : la suppression de deux réponses, le recours à un ami et au vote du public. Et en prime, il a une quatrième aide, celle du conseiller observant une neutralité par rapport à MBC, le concept et le candidat. Il donne l’information et pas plus.
- Vous avez opté aussi pour la formule « spéciale » consacrée à des corporations...
- Oui ! Pour cette nouvelle saison, nous allons consacrer des épisodes comme vous l’avez constaté ce soir, avec celle dédiée aux gens des médias du monde arabe et notamment ceux du Maghreb. Des émissions spécialement consacrées aux médecins, avocats, ingénieurs, fonctionnaires, retraités, des membres d’une même famille... On veut varier, un peu.
- L’émission consacrée au médias était à but caritatif...
- On l’a fait spécialement avec les gens des médias. Vous savez, les journalistes, c’est « stars ». Et ils ont été bons seigneurs en faisant don de leurs gains à travers une action humanitaire et caritative. Et cela, les a grandis.
- Vous êtes la force tranquille sur le plateau...
- Pour vous dire, c’est l’expérience, sans prétention aucune. Et en plus, je suis « rôdé » avec ce programme, il est devenu plus facile pour moi.
- Et puis, on décèle que vous usez d’un humour flegmatique avec les concurrents et votre équipe...
- Oui ! (rires). Cela fait partie du show et c’est spontané.
- Oui, vous vouliez dire quelque chose...
- Oui ! J’ai toujours souhaité visiter l’Algérie. J’ai visité le Maroc et la Tunisie mais l’Algérie pas encore.
- L’invitation est lancée...
- Bientôt, je viendrai vous rendre visite en Algérie, avec grand plaisir, inch’allah. Je remercie les téléspectateurs algériens pour leur fidélité. Une anecdote à raconter à propos de Men Sayarbah El Million... Il y en a eu. Par exemple, un candidat étudiant s’est présenté : je suis âgé de 7 ans. Il y a eu des anecdotes parfois hilarantes et parfois tristes sur le plateau. On leur consacrera un « spécial bêtisier ». (rires) Vous avez vu le film Slumdog Millionnaire ? (Fou rire). Oui, mais vous avez vu, personne n’a été kidnappé ou torturé (rire).

 

d'apres elwaten

 

4 votes. Moyenne 1.75 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

__BM__